NOUVEAUX PHOTOGRAPHES
 
 
rabanier
 

Eric Bouvet débute sa carrière en 1981 après avoir étudié les arts et industries graphiques à l’Ecole Estienne. Il travaille comme photographe staffeur de l'agence Gamma dans les années 1980 avant de devenir indépendant dans les années 1990. Il intégre par la suite l'agence VII.

Il a couvert les grands événements internationaux, dont les funérailles de l'ayatollah Khomeiny en Iran, la révolution chinoise de la place Tienanmen, la chute du mur de Berlin, la révolution de velours à Prague, la libération de Nelson Mandela. Il couvre par ailleurs les conflits en Irak, Iran, Liban, Soudan, Somalie, ex-Yougoslavie, Israël, Irlande du Nord, Kurdistan, Rwanda, Libye. En parallèle, il travaille sur des histoires au long cours, en voyageant plus d'un douzaine de fois en Tchétchénie et en Afghanistan. Depuis 2009, il effectue un travail documentaire sur deux grands sujets intitulés «Love» et «Peace»

Eric Bouvet travaille pour la presse internationale et mène également des campagnes photographiques pour les Nations Unis ainsi que diverses ONG (Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge, Médecins du Monde...). Il a reçu lors de sa carrière cinq World Press Photo, le Visa d'Or, le Prix Bayeux des correspondants de guerre, le Prix Paris-Match et la médaille d’or du 150ème anniversaire de la Photographie.

 
 
     
     
 
 

André Vieira vit et travaille à Sao Paulo, au Brésil. Après des études de journalisme, il suit un programme d'un an au Centre international de la photographie à New York. En 2002, il retourne s'installer au Brésil, où il réalise des commandes pour Monocle, The New York Times, Bloomberg Markets Magazine, L’Express, Time, Fortune, The Telegraph Magazine, Newsweek et les éditions brésiliennes de National Geographic et de Rolling Stone. Il travaille également sur des commandes corporate pour des clients tels que Publicis, Credit Suisse, Siemens, Petrobas, Vale et Bosch.

En parallèle, il travaille sur deux projets personnels au long cours : la transformation de la forêt amazonienne au Brésil; l'émergence d'une nouvelle classe moyenne brésilienne.

André Vieira a reçu le 3ème prix de la catégorie "Arts et Divertissement" au World Press Photo 2009.

 
 
     
     
 
 

Louis Quail vit et travaille à Londres. Après des études générales de graphisme à Brighton, la photographie devient rapidement son médium de prédilection. Ses reportages montrent un fort attachement au portrait, qu'il accompagne régulièrement par des entretiens. Ses travaux les plus récents ont été réalisés en Afghanistan et en Haïti. 

Le travail de Louis Quail a été publié dans la presse internationale (The Guardian Weekend, Geo, Sunday Times, Saturday Telegraph Magazine, Foto8, The Sunday Telegraph Magazine, The Observer, Stern, Marie Claire, etc). Il dirige régulièrement des séminaires, notamment au London College of Communications. Il a été deux fois finaliste de l'exposition annuelle de la National Portrait Gallery et fait partie de la collection permanente de l'institution.

 
 
     
     
 
 

Aurore Valade vit et travaille à Turin, en Italie. Après des études aux Beaux-Arts de Bordeaux, elle intègre l’ENSP d’Arles dont elle sort diplômée en 2005. Son travail "Intérieurs avec Figures" remporte le prix de la Bourse du talent en 2005, de la Quinzaine photographique nantaise en 2006 et de la Fondation HSBC pour la photographie en 2008. Elle publie une monographie, "Grand miroir", aux éditions Actes Sud et un autre ouvrage, "Plein air", aux éditions Diaphane la même année.

Ses expositions récentes se sont tenues à l’Institut français de Rome en 2012, au Louisiana Museum of Modern Art au Danemark et au festival les Photaumnales à Beauvais en 2011, au musée Marino Marini à Florence, à la galerie Sintitulo à Mougins, à la galerie Steiglitz19 à Anvers.

Aurore Valade est représentée par les galeries Gagliardi Art System (Turin), Stieglitz19 (Anvers) et Sintitulo (Mougins).

 
 
     
     
rabanier
 
NOUVEAUX SUJETS
     
  rabanier      
 

 

Rainbow Family / Eric Bouvet

La Rainbow family aspire à l'harmonie, à la paix et à l'amour. 500 personnes se sont réunies pour un mois dans la forêt brésilienne lors de la dernière réunion annuelle. Créée en 1972 aux États-Unis, le mouvement perdure et se multiplie, à travers des rendez-vous nationaux et internationaux.

Ensemble, ils recréent un monde sans violence, sans chef, sans rapport de force ni contraintes, basé sur le partage, le consensus, le respect de l'autre et de l'environnement. Ils rejettent les valeurs citadines, la société de consommation.

 
 
 

 

The Edge / Alfred Cromback - Le Carton

Nous avons atteint l'orée du nouveau monde. C'est ici que notre chemin s'efface sous les épaisses racines qui dévorent l'asphalte. Au loin apparaissent des piliers enrobés de plantes sauvages dont rien ne semble pouvoir arrêter la croissance.

Nous contemplons ça et là les oeuvres de cette civilisation inconnue, encore invisible. Au dessus de nos têtes pourtant, une humanité se manifeste à travers le vacarme tonitruant des voitures qui roulent sans discontinuer sur l'autoroute interminable.

A mesure que nous avançons, la ville se dessine entre les arbres, mais toujours pas âme qui vive. Des rangées d'arbres creusent des chemins au centre de ses artères. Tout est devenu instable. Le réveil n'est plus très loin.

 
 
 

 

Lac amer / Pietro Paolini - TerraProject

Avec plus de 2.000 puits pétroliers, la région de Nueva Loja est la réserve  la plus riche en pétrole de l'Équateur. L'économie du pays est fortement tributaire de l'activité d'extraction de pétrole, qui représente 52,4% du total des exportations.

Or, la région connaît de nombreux problèmes écologiques, notamment la déforestation et la pollution de la forêt équatoriale. Les habitants ne peuvent plus cultiver la terre. La contamination de l’eau est telle qu'un simple bain risque d'entraîner des maladies de peau. Chaque famille a vu l’un des siens atteint ou mourir d’un cancer. Les habitants ont poursuivi en justice Texaco, entreprise pétrolière américaine implantée dans la région, pour les dommages causés. Le 14 février 2011, un juge équatorien a condamné l'entreprise à payer 9 milliards de dollars de dommages et intérêts. D'autres familles ont engagé des poursuites similaires, en Equateur le combat continue.

 
         
 

 

Portrait d'une loi unique / Louis Quail

Le gouvernement chinois a mis en place la politique de l'enfant unique il y a plus de trente ans (1978), dans le but de contrôler le taux de croissance de sa population, qui est le plus élevé au monde. Aujourd'hui, la plupart des couples sont encore obligés de payer de lourdes sommes, ou même d'aller en prison, s'ils ont plus d'un enfant.

L'efficacité de cette politique est incontestable puisque la Chine compte aujourd'hui 1,4 milliards d'habitants, contre 2 milliards prévus avant sa mise en application. Elle est pourtant très remise en cause, en particulier par les pays occidentaux qui la considèrent, suite à des rapports poignants dénonçant une pratique courante de stérilisation en masse et d'avortements forcés, comme une violation des Droits de l'Homme.

Louis Quail a traversé la Chine pour interroger ces familles "à enfant unique", leurs réponses sont le reflet d'une réalité inattendue.

 
 
   

Umbra / Julie Bourges

Mon ombre recouvre les murs, vertigineux reflet de mon absence. Le temps est hors de lui. La ville n’a plus lieu. Elle a été recouverte par les racines grimpantes de la réminiscence. La solitude m’accompagne, peuplée d’images, de rêves et de mémoire. Mes fantômes se multiplient, glissent sur les murs.

Et la ville prend la couleur des tombes, écrasée sous le poids des ombres qui refusent de livrer leur sens.

 
         
   

Mosgorod / Laurent Villeret - Dolce Vita

Mosgorod est le cinquième chapitre de la série Les Héliotropes. Il s'agit d'une vision de cette ville fantastique qui n'existe que dans mon imagination. À travers ces paysages familiers, aux mêmes traits que d'autres capitales du monde, on peut facilement deviner le vrai Moscou.

 
rabanier
 
MULTIMEDIA
   
rabanier
   

Festival Les Nuits Photographiques /

Picturetank est invité d'honneur aux Nuits Photographiques. Les projections de l'agence auront lieu aux Buttes Chaumont le vendredi 22 juin à partir de 22h00.

Vous pourrez y retrouver les travaux de Alain Le Bacquer (Pékin Underground), Richard Pak (Pursuit) et Adam Panczuk (Very Hidden People).

 
rabanier
 
EDITION
   
rabanier
   

Occupied Spaces / Ben Roberts

Le 15 octobre 2011, les activistes de "l'Occupy movement" ont dressé un campement en face de la Cathédrale Saint-Paul, en plein cœur de Londres. L'objectif de la manifestation était d'encourager le dialogue et de sensibiliser la population aux inégalités sociales et économiques. Le 25 octobre, plusieurs journaux et médias britanniques publièrent des articles prétendant que les images 'thermiques' produites par les caméras de surveillance montraient que seulement 10% des 250 tentes restaient occupées pendant la nuit.

Ben Roberts, sceptique quant à ces affirmations, a alors photographié et inventorié les espaces privés et publics des campement de la place Saint-Paul et du square Finsbury. Les traces de vie et d'activité documentent clairement l'utilisation de ces espaces réduits par un grand nombre de résidents, temporaires et permanents.


Editeur : Here Press
Photography : Ben Roberts
Text : Naomi Colvin

28 pages, 24 photographies, 21x 28, 8 cm, 15€.
Première édition,
impression riso,
indigo numérique sur papier recyclé non couché.

 
 
rabanier
 
AGENDA
   
rabanier
   



Expositions, éditions, signatures...
Retrouvez toute l'actualité de Picturetank sur l'Agenda
.

 
 
© Pietro Paolini / TerraProject / Picturetank
rabanier
 
SERVICES & CONTACTS
 
rabanier
 

Pour recevoir des images en haute définition, nous confier vos recherches d'images et travaux de commandes, contactez :
coordination [at] picturetank.com / +33 (0)1 43 15 63 53

 


picturetank

L'Ancienne Imprimerie,
19 rue Bisson, 75020 Paris
picturetank

 

desinscription

0 0 0 0 0